La formation relative à un conducteur de train

Actualités

Toute en exerçant ce métier, un conducteur de train peut découvrir de nouveau paysage tous les jours. Le métier de conducteur de train consiste à parcourir chaque jour des centaines de kilomètres sur le réseau de voie ferrée, et ramener à bon port et en toute sécurité des voyageurs et des marchandises. Ce métier spécifique attire beaucoup de candidats dans le secteur ferroviaire. Les formations relatives à cet emploi sont multiples.

6183088_conducteur_train.jpg

Acceder à votre formation intégralement financée par le CPF

Grâce au CPF, vous pouvez bénéficier d’une allocation en euros pour la dépenser dans une formation professionnelle certifiante 100% GRATUITE !.

Inscription rapide

(Gratuit et sans engagement)


En soumettant ce formulaire, vous acceptez d’être recontacté pour votre formation 100% gratuite.

Les formations professionnelles de conducteur de train

Contrairement à ce que les gens pensent, les responsabilités du conducteur de train ne se limitent pas uniquement à la conduite. De multiples compétences et connaissances sont requises pour être aptes à effectuer en toute sécurité toutes les responsabilités générées par ce métier.

Pour information, le cursus de la formation en tant que conducteur de train est conditionné par trois engagements principaux :

  • Maîtriser la réglementation spécifique du secteur ferroviaire,
  • Connaître les règles de sécurité et de circulation,
  • Disposer des connaissances techniques et de contrôle.

La formation professionnelle appliquée aura comme objectif la connaissance parfaite du futur métier. Les apports théoriques et les mises en pratique prendront une grande partie de la formation. Durant la formation, la manœuvre des grands engins de transport comme les trains, les locomotives devra être maîtrisée. En parallèle, le respect des procédures et de la signalisation extérieure, ainsi que celle du tableau de bord, prendrait une grande partie de la formation.

Par ailleurs, l’apprenant se familiarisera avec les outils de communication qui seront utilisés quotidiennement. Outre les échanges et les annonces avec les usagers du train, ces outils de communication permettront au conducteur de train d’être continuellement en contact avec les responsables techniques. Il en sera de même pour les feuilles de route et le carnet de bord. Les formations permettront également à l’apprenant de rédiger correctement les bulletins de service.

La formation conducteur de train assure également l’acquisition de toutes les compétences techniques indispensables pour résoudre les incidents techniques mineurs éventuels lors du trajet.

Les compétences nécessaires au métier de conducteur de train

Tout en assurant le transport des voyageurs et des marchandises jusqu’à bon port, le conducteur de train doit obligatoirement veiller à leur sécurité. Par conséquent, le métier demande un solide sens des responsabilités ainsi qu’une excellente concentration. Découlant de cette garantie, la maîtrise des procédures de sécurité et du Code de circulation ferroviaire est absolument essentielle.

Le conducteur de train doit toujours assurer un travail d’équipe, le reliant avec les voyageurs à bord ainsi que les autres intervenants du milieu ferroviaire. De ce fait, la ponctualité et une bonne rigueur sont requises comme éléments bénéfiques pour ce genre de travail. Généralement, les grandes lignes de sécurité de l’emploi exigent à priori une visite médicale annuelle. Un conducteur de train sera amené à travailler en horaires décalés et aussi bien la nuit que durant les week-ends et jours fériés. Par conséquent, une bonne hygiène de vie sera requise pour arriver à assurer le rythme du travail dans de bonnes conditions.

Les procédures de formation et son financement

Avant tout recrutement, il sera nécessaire de se conformer aux points requis suivants :

  • Etre âgé de 18 ans révolus,
  • Justifier d’un casier judiciaire vierge
  • et enfin disposé d’un certificat médical attestant de l’aptitude du candidat à exercer le métier.

Les groupes Eurotunnel, VFLI et autres, procèdent au recrutement pour les entreprises ferroviaires en France. Tout recrutement sera objet d’une formation en interne. Un diplôme CAP ou un BEP dont la spécialité est électrotechnique, électronique ou mécanique ou encore un bac techno ou Pro peut être exigé.

Des formations en ligne axées vers les métiers de la conduite, proposées par la SNCF par exemple, sont également disponibles. Mais pour y accéder, il sera nécessaire de passer différents tests, spécifiques selon l’entreprise ferroviaire visée. Le cursus de la formation effectuée dépendra ainsi de chaque parcours et d’un projet professionnel pour que le financement puisse être pris en charge par l’entreprise ou par le CPF.

L’apprenant bénéficiera d’une formation rémunérée. Au terme de la formation, l’apprenant pourra obtenir un diplôme ou titre professionnel ou licence de conducteur également. Mais les formations peuvent se faire tout au long de la carrière du conducteur de train. Il aura ainsi l’avantage d’approfondir ou monter en compétences grâce au dispositif de la formation continue.

Dernières actualités

Recherche

Catégories

  • Actualités [574]
  • Management [58]
  • Langues étrangères [16]
  • Informatique [5]
  • Bureautique [4]
  • Création d'entreprise [3]
  • PAO [2]