Reconversion professionnelle grâce au CPF

Actualités

La crise sanitaire a bouleversé plusieurs activités professionnelles, économique et sociale. Entraînant rapidement la généralisation du télétravail, chômage partiel, allant jusqu’à la perte d’emploi. Cette situation a poussé beaucoup de personnes à se poser la question concernant leur avenir. Si vous faites partie de ce groupe de personne, il faut prendre une décision, changer de métier.

7090056_reconversion.jpg

Acceder à votre formation intégralement financée par le CPF

Grâce au CPF, vous pouvez bénéficier d’une allocation en euros pour la dépenser dans une formation professionnelle certifiante 100% GRATUITE !.

Inscription rapide

(Gratuit et sans engagement)


En soumettant ce formulaire, vous acceptez d’être recontacté pour votre formation 100% gratuite.

Qu’en est-il au niveau statistique ?  

Financer sa reconversion professionnelle : aides et financements

La reconversion professionnelle a été adoptée pour une raison de nécessité ou par obligation, par salariés français. D’après une étude effectuée par VISIPLUS Academy et de l’institut BVA dernièrement, ce problème touchait au moins une personne sur deux, à différents stades du processus :

  • 17 % auraient déjà effectué une reconversion ;
  • 5 % seraient sur le point de procéder à une reconversion ;
  • 26 % ont juste pris des renseignements sur la reconversion professionnelle.

L’arrivée de la crise économique en relation avec celle de la Covid-19 a renforcé cette tendance. En effet, d’après la 2e édition du Baromètre de la formation et de l’emploi 2021 publiée par Centre Inffo, on a pu apercevoir que 20 % des personnes actifs étaient en cours de reconversion professionnelle. La moitié des enquêtés veulent absolument changer d’emploi à plus ou moins long terme. Le gouvernement a lancé un nouveau système, permettant d’aider les Français dans leurs projets de transition professionnelle. Cela a pour objectif principal d’accompagner ceux qui veulent absolument se reconvertir vu que leur travail est menacé. C’est un dispositif de transition collective, alias TransCo.

La TransCo a également l’obligation d’appuyer les entreprises en difficulté, pour former leurs salariés à des métiers d’avenir. Lors d’un entretien accordé à Studyrama, la ministre du Travail Elisabeth Borne déclare : « C’est une vraie innovation sociale pour éviter que les salariés ne passent par le choc du licenciement et pour leur permettre de rebondir rapidement. »

Choisir le CPF pour faciliter la reconversion professionnelle

Projet de transition professionnelle : le CPF comme levier de reconversion

Parmi les différents dispositifs de formation, le Compte Personnel de Formation est le plus intéressant pour commencer une reconversion.

1. Offrir des formations plus accessibles

La mise en ligne de l’application Mon Compte Formation a largement facilité l’accès aux offres de formation. Dorénavant, les titulaires peuvent trouver la formation, leur permettant de changer de métier plus sereinement.

2. Garder un œil sur le montant de ses droits à la formation

Vu que les comptes de formation sont alimentés en euros et disponibles en ligne, il est devenu plus facile de vérifier la valeur de ses droits CPF.

C’est ainsi que l’on peut :

  • Connaître les formations qui correspondent à « leur budget » ;
  • Connaître à l’avance le reste à charge ;
  • et, demander des financements complémentaires tels que l’abondement employeur.

3. Bénéficier de nouvelles compétences

Les personnes actives qui utilisent le CPF, ont le droit de suivre des formations grâce à leurs crédits. Ces formations leur permettront d’acquérir de nouvelles opportunités. Parmi les formations les plus en vue actuellement, on retrouve :

  • les langues étrangères, et notamment l’anglais ;
  • l’informatique ;
  • le transport et la logistique (CACES, permis B…) ;
  • le bilan de compétences.

Le CPF : un sésame pour un nouveau métier 

CPF Création Entreprise : Se Former Pour Se Lancer En Franchise

Mis à part le CPF « classique », qui est une façon pour suivre une formation  certifiante de son choix ; il existe également le CPF de Transition Professionnelle (CPF-TP). Ce dernier est une autre façon pour obtenir un congé de reconversion. Le CPF de Transition Professionnelle est disponible pour les salariés qui ont au minimum deux ans d’ancienneté (dont un dans leur entreprise actuelle). Pour le mobiliser, il est obligatoire de disposer l’accord de son employeur. 

Normalement, ce dernier ne peut pas refuser une demande de CPF-TP, mais il peut demander à transférer l’action de formation si cette dernière peut avoir un problème au niveau de la bonne marche de l’entreprise. Les personnes actives qui désirent obtenir du CPF-TP doivent rapidement envoyer leur demande à la Commission Paritaire Interprofessionnelle Régionale dont ils dépendent. Celle dernière a pour objectif principal d’étudier le projet de transition professionnelle et d’accepter ou pas de donner un salaire durant la durée de la formation de reconversion.

Dernières actualités

Recherche

Catégories

  • Actualités [574]
  • Management [58]
  • Langues étrangères [16]
  • Informatique [5]
  • Bureautique [4]
  • Création d'entreprise [3]
  • PAO [2]