Qualiopi, le meilleur label de qualité de la formation professionnelle

Actualités

Considérant le succès du label QUALIOPI, beaucoup d’organismes de formation le sollicitent. Par ailleurs, il est désormais obligatoire d’acquérir ce label pour soumettre les demandes de financement public. Ce label qualité de la formation continue justifie ainsi les objectifs d’une société de compétences.

6964278_qualiopi.jpg

Acceder à votre formation intégralement financée par le CPF

Grâce au CPF, vous pouvez bénéficier d’une allocation en euros pour la dépenser dans une formation professionnelle certifiante 100% GRATUITE !.

Inscription rapide

(Gratuit et sans engagement)


En soumettant ce formulaire, vous acceptez d’être recontacté pour votre formation 100% gratuite.

Un besoin continuel pour renforcer l’efficacité de la formation professionnelle

La liberté de choisir son avenir professionnel a profondément apporté de grandes rénovations pour la formation continue et l’apprentissage. L’objectif est d’atteindre une société de compétences tout en adoptant de nouveaux principes. Cet engagement permettra ainsi d’acquérir des compétences pour renforcer ou réorienter son parcours professionnel.

L’organisme responsable du financement, de la régulation et de l’amélioration continue du dispositif CPF a mis au point la création de France Compétences. Légalement, cette création était précisée pour remplacer le Datadock. Ce dernier représente l’outil de référencement des offres de formation avec un véritable label qualité. Ce label était destiné à tous les organismes de formation, bénéficiant ou souhaitant obtenir des financements publics et paritaires.

Le label Qualiopi prévu d’être adopté en 2021 a été repoussé pour des raisons sanitaires. Actuellement ce label s’impose entièrement à tous depuis janvier 2022. L’obtention de ce label de qualité est conditionnée par sept critères bien précis et confirmés comme un référentiel de qualité.

Les 7 critères d’évaluation Qualiopi

Qualiopi : comment obtenir cette certification et que signifie-t-elle ?

En premier lieu, la soumission des organismes de formation doit comprendre une information détaillée et précise sur leur offre. Cet engagement assurerait l’accès au contenu, le développement et les indicateurs de résultats.

La référentielle qualité Qualiopi propose une liste détaillée des informations exigées. Actuellement, la majorité des organismes de formation a déjà procédé au remplissage de cette exigence de communication. Pour plus d’assurance, le premier critère demandé a été déjà légalement défini et encadré.

Le second critère vise la garantie des parcours de formation adaptés à chaque demande soumise. Néanmoins, les parcours modulables sont permis. De ce fait, l’exigence fixe ainsi l’établissement d’une évaluation des compétences acquises au cours de la formation proposée.

Les troisième et quatrième critères définissent l’accompagnement personnalisé à l’écosystème de la formation.

A toutes les étapes du parcours, le critère d’accompagnement et le suivi personnalisé de chaque apprenant justifient l’engagement de l’organisme de formation comme référentiel. L’organisme de formation est ensuite tenu à garantir une réelle transparence du parcours de formation de l’apprenant. Cette exigence de transparence se fera sur tous les aspects, à savoir le contenu, l’évaluation, les lieux et les modalités appliquées.

Le quatrième critère définit l’exigence d’un écosystème adapté et pertinent. Pour cette étape, les organismes de formation sont invités à témoigner des efforts déployés pour parvenir à des bons résultats. Ce critère approuve que les informations soient en adéquation avec les prestations réellement proposées.

Les critères 5 et 6 se basent sur le développement des compétences à l’investissement dans son environnement professionnel

Réforme de la formation - Critère n°5 de Qualiopi : former toute l'équipe  de l'organisme de formation - Digiformag

Le 5ème critère consiste à imposer aux organismes de formation, l’assurance que leurs propres compétences bénéficient d’un développement permanent.

A cet effet, aussi bien que les intervenants et tous les acteurs procédant à la formation se soumettront obligatoirement aux formations pour garantir une offre de qualité.

Le 6ème critère met en exergue le détail de l’inscription et l’investissement de l’organisme de formation dans un environnement professionnel. L’accompagnement de l’apprenant sera assuré pour que ce dernier puisse « apprendre à apprendre » en s’adaptant aux évolutions de la société. L’assistance se fera aussi bien au niveau des apprenants en situation de handicap que pour ceux qui ont opté pour le portage salarial.

Un engagement pour une amélioration continue de la formation explique le 7ème critère de la référentielle qualité. Le septième et dernier critère d’évaluation consiste à la collection, la gestion, le traitement des retours et les rapports des intervenants. Il en sera de même avec les financeurs.

La performance des résultats avec ces sept critères sera une véritable base pour une démarche qualité. La procédure s’appliquera pour une amélioration continue des compétences. Par ailleurs, l’adoption des recommandations permettra d’éviter tout problème ou incident rencontré par l’apprenant.