Les certifications ouvertes aux partenariats CPF

Actualités

Actuellement, la certification des formations effectuée se confirme comme étant le principal objectif des organismes et autres formateurs indépendants, et ceci d’une manière urgente.

6674386_partenariat_cpf.jpg

Acceder à votre formation intégralement financée par le CPF

Grâce au CPF, vous pouvez bénéficier d’une allocation en euros pour la dépenser dans une formation professionnelle certifiante 100% GRATUITE !.

Inscription rapide

(Gratuit et sans engagement)


En soumettant ce formulaire, vous acceptez d’être recontacté pour votre formation 100% gratuite.

Changement entraîné par la certification

Certification Qualiopi : comment l'obtenir ?

Il faut reconnaître que l’application CPF a occasionné beaucoup de sérieux changements, surtout sur la relation entre les particuliers et les acteurs de la formation professionnelle. De ce fait, chaque organisme de formation donne une importance spécifique sur ce nouveau support.

Néanmoins, les formations doivent être certifiantes pour pouvoir disposer de cette nouvelle application. Compte tenu des lourdeurs administratives et des continuels problèmes pour la certification, de plus en plus d’organismes cherchent à résoudre les cas en apportant une solution imitant les processus classiques se référant à France Compétences. L’idéal est de lier des partenariats avec des certificateurs de compétences et obtenir en conséquence un code RS ou RNCP tout simplement exploitable!

Les partenariats sont ainsi évoqués par les organismes de formation en vue d’une apparition sur le site Mon Compte Formation tout en gagnant du temps et des résultats pertinents sans les démarches interminables.

Les conditions requises pour un partenariat CPF

La présence sur l’application CPF est une condition sine qua none appliquée pour les organismes de formation. Pour répondre à ce point, de multiples raisons s’affichent au niveau des organismes, comme suit :

1. En premier lieu, l’application CPF permet aux particuliers de garantir leur avenir. En effet, ils deviendront entièrement autonomes sur l’utilisation de leur budget CPF. Par rapport aux conditions antérieures, le dispositif n’avait aucune clarté et apparaissait opaque et complexe. Actuellement, une simple connexion à l’application et la sélection de la formation de son choix autorisaient l’inscription. C’est surtout ce processus qui attire beaucoup les intéressés.

Ce nouveau processus est également bénéfique pour les employeurs avec ses multiples avantages. Spécifiquement, l’autonomie des salariés permet à l’employeur d’économiser sur le budget d’entreprise dédié à la formation. En effet, le coût d’une formation s’avère parfois être assez lourd, ne permettant pas ainsi au salarié de se former.

Par ailleurs, le dispositif est déjà attendu depuis assez longtemps et son arrivée se démarque avec les conséquences relatives. Tous les intervenants de la formation ainsi que les particuliers se sont impatientés assez longtemps avant de profiter de ce nouveau support.

2. La crise sanitaire a entraîné de véritables dommages financiers sur les budgets de formation en entreprise. Les conséquences ont apparu avec la baisse significative des demandes des entreprises pour une formation. L’application CPF intervient ainsi comme la principale source de prospects et des clients potentiels. 

Les particuliers peuvent également gérer en toute autonomie leurs budgets pour formation.

Faire apparaître les formations certifiantes sur l’application CPF

Voici donc la question qui découle de tout ce qu’on vient de voir : quelle est la meilleure solution pour faire apparaître les formations certifiante sur l’application CPF ? 

Pour assurer ces principes, il est simplement demandé de se conformer aux situations suivantes : 

  • Avec la création d’un diplôme avec une demande soumise pour une certification auprès de France Compétences. 
  • L’accord pour un partenariat avec des organismes de formation qui ont déjà fait certifier leurs formations auprès de France Compétences. 

Ces deux options se diffèrent juste avec la question de temps.

Pour qu’un organisme de formation puisse créer un diplôme auprès de France Compétences, les conditions incontournables suivantes sont nécessaires :

  • La constitution d’un dossier solide demande généralement deux mois ;
  • Compte tenu de l’affluence des demandes, la validation par France Compétences demande également une période moyenne de deux mois.
  • Deux mois sont éventuellement demandés entre la validation de la demande et l’acceptation.

En bref, il faudrait donc au minimum s’attendre à une période de six mois en moyenne pour la certification d’une formation auprès de France Compétences.

La validation se fait uniquement pour un dossier de formation. Pour la validation d’un ensemble composant un catalogue de formation, les périodes seront les mêmes avec les mêmes délais d’attente. 

Pour éviter la lourdeur de cette méthode, la mise en place d’un partenariat demande en moyenne un mois avec un organisme certificateur. Il faudrait quand même estimer que ce délai d’un mois s’applique pour chaque formation.

 Avantages et inconvénients d’un partenariat avec un organisme certificateur  

Dans tous les cas, il faudrait toujours identifier rapidement les points positifs et négatifs d’un partenariat CPF. Une synthèse s’impose ainsi et donne les résultats suivants :

Avantage :

  • Gain de temps avec un délai d’un mois pour la procédure d’application d’un partenariat ;
  • Un savoir-faire plus professionnel : si lorganisme soumet une demande pour plusieurs certifications, il serait beaucoup plus simplifié de nouer des partenariats au lieu d’élaborer un diplôme pour chaque formation. Ce souci s’avère indispensable quand il s’agit de certains domaines intouchables.

A l’exemple de la bureautique, les refus de certification sont nombreux. La raison se justifie par l’existence d’une multitude de certifications que le fait d’en créer une nouvelle relève de l’exploit. Le cas peut également se présenter dans le domaine du Management.

Inconvénients :

  • Une lourde démarche chronophage. Entre autres, il s’agit d’identifier des partenaires potentiels, trouver les bonnes coordonnées pour s’adresser à la bonne personne, prise de contact …. Devant ces cas, les formateurs échouent quand le cas demande le contact d’un tel ou tel partenaire. Les relances effectuées restent généralement sans réponse. Par ailleurs, il faudrait estimer l’investissement temps pour l’application.

           L’identification d’un bon partenaire ne se fait pas facilement. Par ailleurs, un modèle de partenariat est déjà fixé alors que les propositions sont diverses et                       variées. Cette situation engendre beaucoup de problèmes et de coûts comme : les frais à l’entrée, la formation avec les partenaires, le cout appliqué à l’examen,             l’utilisation obligatoire de la plateforme du partenaire etc.

           Dans le cas où l’aliement d’un organisme avec un partenariat est différent, il lui est conseillé de bien analyser les besoins avant de se lancer.

  • Le coût d’un partenariat. Une redevance se paie auprès du partenaire pour chaque certification d’un participant. En conséquence, considérant les formations à certifier, les frais financiers commencent à s’alourdir. Une fois arrivé à un certain palier financier, il est ainsi recommandé de passer par France Compétences afin de créer son propre diplôme, qui peut devenir plus intéressant financièrement !