Les avantages de l'abondement du CPF par l'employeur

Actualités

Dans le monde du travail, tout est en perpétuel mouvement et les rénovations sont rapidement adoptées. Pour s’y conformer, une entreprise doit d’être très réactive et avoir ainsi une facilité d’adaptation. Les compétences du personnel devront répondre aux engagements relevés par l’entreprise. En bref, les salariés doivent avoir l’opportunité d’accéder à des formations facilitant la mobilité interne ou externe.

5110918_abondement_cpf.jpg

Acceder à votre formation intégralement financée par le CPF

Grâce au CPF, vous pouvez bénéficier d’une allocation en euros pour la dépenser dans une formation professionnelle certifiante 100% GRATUITE !.

Inscription rapide

(Gratuit et sans engagement)


En soumettant ce formulaire, vous acceptez d’être recontacté pour votre formation 100% gratuite.

Financer la formation des employés n’est pas toujours facile

Abondement CPF, comment ça marche ? - NOOUS I Le Blog

Pour arriver à garantir le financement des formations demandées et en plus des droits CPF, l’employeur peut procéder à un abondement ou un financement supplémentaire pour son personnel. Initialement, l’employeur sera appelé à valider une dotation volontaire depuis le site Espace des Employeurs et des Financeurs (EDEF). Ce système de cofinancement entre le salarié et son employeur justifie une excellente convention pour prévoir le bien-être au travail. (salarié/employeur) est un excellent compromis pour le bien-être au travail. Il est toujours nécessaire de prévoir et étudier les besoins de toute entreprise et de son personnel. Deux formations principales et éligibles au CPF peuvent y répondre. Il s’agit du bilan des compétences et de la V.A.E.

L’abondement du CPF par l’employeur

L'abondement du CPF par l'employeur : comment ça marche ?

La réalisation de la démarche requise pour permettre à l’employeur d’abonder le compte de son salarié est simplifiée. Cette fonctionnalité peut se vérifier auprès du site de l’Espace des Employeurs et des Financeurs (EDEF). Tout employeur peut décider de son propre gré à octroyer un montant sur le CPF de ses employés.

À ce titre, l’employeur doit juste suivre les étapes suivantes :

1. Le salarié se chargera de sélectionner la formation qu’il souhaite sur le site moncompteformation.gouv.fr ou sur l’application mobile « MonCompteFormation ».

2. Dans le solde de son CPF ne serait pas suffisant pour le financement, l’employé téléchargera un document contenant toutes les informations nécessaires sur la formation requise. Il se présentera ensuite auprès de son employeur pour solliciter un entretien durant lequel il exposera son ambition professionnelle et de vous faire part de sa demande de cofinancement.

3. Suite à une réponse positive, l’employeur se connectera sur le portail des Employeurs et des financeurs (EDEF). Pour une première connexion, l’employeur devra faire au préalable une demande d’habilitation sur la plateforme Net-Entreprises.fr.

4. Il lui sera nécessaire de sélectionner « Attribuer une dotation » et de choisir la classification de la dotation. Il peut s’agir précisément d’une dotation volontaire.

5. L’identification du bénéficiaire devra être précise en faisant figurer clairement son nom de naissance, n° de sécurité sociale, et du montant à verser.

6. L’étape suivante sera la procédure de paiement par virement.

7. La dotation sera automatiquement attribuée à l’employé. Dès la réception du financement supplémentaire, le montant s’inscrira sur son compte pour finaliser la demande de formation souhaitée.

Les raisons de l’abondement du CPF de ses employés

Décider d’accorder un abondement sur le CPF de son personnel permet à l’employeur de réaliser les deux objectifs suivants :

1. Prendre en charge le reliquat du financement d’une formation choisie par son employé frais. Il s’agit d’ajouter le manquant au solde des crédits acquis.

2. Le fait d’augmenter le montant mobilisé pour une formation à un employé l’incitera encore plus à se former et à assurer une compétence professionnelle.

Les dotations, très important pour l’entreprise

Formation et abondement CPF de 3 000 €, qui va le payer et comment ?

L’employeur doit admettre que les dotations sur le CPF des salariés figureront comme un investissement de l’entreprise. Normalement, ces abondements représentent un coût non négligeable. Par contre, ils deviennent des sources à plusieurs avantages dans le temps dont :

• L’entreprise ne finance pas intégralement la formation. Il s’agit d’une complémentarité avec les droits CPF mobilisés par l’employé.

• L’aide accordée représente une opportunité pour valoriser les compétences d’un salarié. Un climat de confiance et de bonnes relations entre les deux parties prenantes sera engendré par le système.

• Avec la performance des compétences de l’employé avec une formation professionnelle, l’entreprise pourra anticiper le contexte économique et les transformations nécessaires pour la pérennité de l’entreprise, avec un système de gagnant-gagnant.

Demander un cofinancement pour suivre une formation professionnelle

CPF : de nouveaux cofinancements sont disponibles pour la formation de vos  collaborateurs –

Logiquement, le cofinancement d’une formation se représente avantageux pour les deux parties prenantes. L’entreprise ne prend pas entièrement en charge le financement de la formation d’un employé. Ce dernier mobilise également ses droits au CPF pour arriver à financer son projet professionnel. Il s’agit d’une ambition bien placée pour les deux parties.  En effet, le cofinancement valorise l’engagement de l’employeur vis-à-vis de ses employés et renforce encore plus les liens professionnels. En bref, l’entreprise est toujours intéressée par le parcours professionnel de son personnel et de ses avancements.

Ce système confirme la participation de l’employeur à l’évolution professionnelle des employés. L’employeur joue un grand rôle avec la possibilité d’une orientation des employés vers plus de compétences. De leur côté, avec la formation entièrement financée, l’employé peut acquérir une certification ou un diplôme, et disposer de nouvelles connaissances pour améliorer encore plus son savoir-faire.

Aider les salariés à avoir confiance en soi 

Les relations entre l’employeur et son employé s’affirment encore plus avec le financement des frais de formation souhaitée par les deux parties. Un climat de confiance en génère Principalement, le salarié estime que son employeur demeure à son écoute et le valorise. Toutes ces conditions concourent fortement à améliorer le climat de travail et à maintenir la motivation et l’implication de chaque partie. Avec sa formation, le salarié dispose des moyens pour renforcer son engagement envers son entreprise.

Dernières actualités

Recherche

Catégories

  • Actualités [574]
  • Management [58]
  • Langues étrangères [16]
  • Informatique [5]
  • Bureautique [4]
  • Création d'entreprise [3]
  • PAO [2]