Le Plan de Développement des Compétences

Management

Le PDC est un outil de gestion des emplois et parcours professionnels mis en place au niveau des entreprises en 2019. Auparavant le dispositif était connu sous l’appellation Plan de Formation (PF).

5256244_pdc.png

Acceder à votre formation intégralement financée par le CPF

Grâce au CPF, vous pouvez bénéficier d’une allocation en euros pour la dépenser dans une formation professionnelle certifiante 100% GRATUITE !.

Inscription rapide

(Gratuit et sans engagement)


En soumettant ce formulaire, vous acceptez d’être recontacté pour votre formation 100% gratuite.

Le Plan de Développement des Compétences • SP Forma

L’outil  est destiné pour dispenser la formation professionnelle des salariés et reste à l’initiative de l’employeur. L’objectif de la formation est d’assurer la mise en œuvre du développement des compétences et de son financement. En bref, le PDC représente un plan de formation accordé pour favoriser les compétences des employés. Cette réforme rend obsolète l’ancien système de formation des entreprises.

En quoi consiste un Plan de Développement des Compétences ?

Le dispositif est destiné pour la formation des salariés. Les formations obligatoires sont les premières à être mises en œuvre. Par contre, ceux qui ne sont pas obligatoire et les autres actions de formation peuvent figurer parmi les objectifs du PDC. Toutefois, elles seront considérées en deuxième position. Les formations obligatoires englobent la formation sur le bilan de compétence, la VAE ou Validation des Acquis de l’Expérience et la lutte contre l’illettrisme. L’objectif est surtout d’ordre professionnel.

Le Plan de Développement des Compétences.Les Actions de Formation de  L'employeur pour Ses salariés.

Toutes les entreprises sont encouragées à mettre en action un plan de développement des compétences. Si le Code du travail ne l’impose pas, la démarche est fortement recommandée pour former les travailleurs. Le PDC se présente comme un système valorisant les compétences et pouvant répondre aux obligations de formation professionnelle de l’employeur. Le travailleur est ainsi formé pour mieux s’adapter à son travail. La formation occasionne surtout la parfaite maîtrise et la sécurisation de l’emploi. La consultation préalable du CSE et de ses représentants conditionne la formation. Cette réunion annuelle détermine clairement le PDC et les orientations de formation professionnelle à appliquer au niveau de l’entreprise. Les salariés peuvent choisir les options pour le suivi des formations professionnelles qui leur conviennent. L’option peut être en présentiel ou à distance. Les formations sont dispensées dans l’entreprise ou dans un organisme de formation. Les horaires peuvent être prises sur le temps de travail ou en dehors du temps de travail selon la convention collective.

Les salariés qui bénéficient du PDC

Les entreprises décident librement des salariés qui bénéficieront des formations sur le PDC. Toutefois, un salarié peut soumettre son dossier pour la formation programmée. Le Code du travail ne peut pas s’imposer à l’employeur pour accepter ou non la demande du salarié. Néanmoins, ce dernier peut demander la prise en charge d’une action de formation non obligatoire sur le PDC.

L’entreprise n’est pas obligée d’accepter la prise en charge de sa formation. Tout salarié peut en cas de refus du patronat, mobiliser son CPF pour financer sa formation. Suivant la loi professionnelle, une formation obligatoire effectuée durant les horaires de travail est systématiquement rémunérée. Les formations non obligatoires sont soumises à d’autres conditions.

Quelles sont les formations dites obligatoires ?

plan de développement personnel pour la réussite professionnelle, acquérir  des compétences ou des compétences spécialisées pour motiver et atteindre  le concept d'objectif commercial, une femme d'affaires intelligente monte  la liste de contrôle

Les formations obligatoires sont conditionnées par l’une des critères suivantes :  une obligation d’adaptation au poste de travail ; une obligation au maintien de l’emploi ; une obligation liée à la convention internationale ou la branche professionnelle. Une formation obligatoire se fait durant les heures de temps de travail et a pour objectif d’acquérir des compétences. Ces formations sont occasionnées par une évolution actuelle ou future du travail. Le salarié est libre d’accepter ou non cette formation. Néanmoins, ce refus peut résulter à des sanctions disciplinaires ou même un licenciement. L’employeur peut lui offrir un bilan de compétences ou une VAE.