Le métier de diététicien et du nutritionniste

Actualités

Lé métier de diététicien consiste à conseiller, éduquer des patients atteints de troubles du métabolisme ou de l’alimentation à un meilleur plan nutritionnel.

4535558_dietetique_nutriton.jpg

Acceder à votre formation intégralement financée par le CPF

Grâce au CPF, vous pouvez bénéficier d’une allocation en euros pour la dépenser dans une formation professionnelle certifiante 100% GRATUITE !.

Inscription rapide

(Gratuit et sans engagement)


En soumettant ce formulaire, vous acceptez d’être recontacté pour votre formation 100% gratuite.

La présentation du métier d’un diététicien

Spécifiquement dans chaque vie humaine, l’alimentation et la santé vont toujours de pair. A titre de preuve, différentes maladies se soignent uniquement avec un régime alimentaire adapté. Les références peuvent se confirmer avec le diabète, le cholestérol, les allergies, l’embonpoint, la goutte et d’autres maladies pertinentes.

A ce stade, il faudrait faire recours à un professionnel de la nutrition. A ce titre, le diététicien se présente comme l’élément professionnel principal dans la prise en charge de l’équilibre alimentaire des personnes, en fonction de leur état de santé, leur mode de vie et sans catégorie d’âge. Les malades peuvent être des enfants, des adolescents, des adultes ou des personnes âgées.

Différence entre diététicien et nutritionniste

Le métier d'un diététicien se confond souvent avec celui du nutritionniste. Réellement, le diététicien fait partie du corps paramédical, tandis que le nutritionniste  figure parmi le corps médical. Il faudrait confirmer alors que les deux professionnels de l’alimentation peuvent travailler ensemble, mais suivant des rôles bien différentes.

La responsabilité du diététicien est préventive en informant les malades des surcharges de poids et de tous les problèmes liés à une mauvaise alimentation. Mais il adopte également un rôle curatif en établissant un régime alimentaire adapté, tout en conseillant des exercices à pratiquer. Le diététicien n’administre pas des médicaments et ne prescrit pas non plus  des examens ou des analyses médicaux.

Quant au nutritionniste, il peut pratiquer des actes médicaux comme la prescription, analyse, chirurgie destinée pour le soin de tous les troubles liés à l’alimentation.

Aussi bien pour le diététicien que le nutritionniste, les lieux d’exercice de leurs fonctions sont nombreux possibles comme le centre hospitalier, clinique, établissements de soins, cabinet privé, centre de remise en forme ou thalassothérapie, EHPAD, groupe scolaire et selon chaque affinité. La France dispose d’une Association Française des Diététiciens et Nutritionnistes (AFDN).

Les responsabilités du diététicien

Ce spécialiste occupe une place assez importante dans la promotion de la santé avec de nombreuses responsabilités variant suivant chaque point d’exercice.

En milieu hospitalier, le diététicien assume les responsabilités suivantes :

  • Réaliser des bilans diététiques personnalisés . Ses fonctions commencent avec un entretien poussé avec les patients pour découvrir les antécédents médicaux et de conclure une éventuelle prescription médicale.
  • Son diagnostic commence avec les résultats acquis, déterminant une obésité, un trouble du comportement alimentaire, diabète, etc pour déterminer les dispositions à envisager;
  • Ensuite, il établit un programme nutritionnel personnalisé. Les bilans lui permettent d’élaborer des menus pour chaque patient, tout en respectant les particularités de chacun d’entre eux comme régime sans sel, régime hypoglucidique, riche en fibre, etc.;
  • Pour assurer le suivi de chaque patient, un fichier précis sera établi pour constater les évolutions et les résultats obtenus avec un régime spécifique.
  • Le diététicien devra s’assurer du respect des règles sanitaires au niveau du stockage de la nourriture et de l'élaboration des repas.

En collectivité comme les cantines scolaires, centre de vacances, restaurant d'entreprise, etc., le diététicien devra :

  • Participer aux réunions pour l’élaboration des menus ;
  • Vérifier la qualité nutritionnelle des repas servis ;
  • S'assurer du respect des règles sanitaires au niveau du stockage de la nourriture et de l'élaboration des repas ;
  • Former le personnel.

Pour assumer ses fonctions en libéral, le diététicien doit :

  • Faire un bilan complet sur les habitudes alimentaires du client ;
  • Élaborer un régime personnalisé et des menus adaptés à son client ;
  • Conseiller et prévenir ;
  • Suivre et motiver son client dans les moments de doute ou de découragement ;

Avec un travail en entreprise, le diététicien sera chargé d’organiser des ateliers pour assurer et partager les bonnes pratiques alimentaires. Ce rôle sera maintenu en plus des fonctions inhérentes à la collectivité.

Les lieux de travail d’un diététicien 

Généralement un diététicien travaille en milieu hospitalier. Il peut s’agir des maisons de convalescence, cliniques et surtout hôpitaux. Les diététiciens doivent y établir les menus destinés pour les malades et également pour les membres du personnel.

Mais le diététicien peut également travailler au sein de restaurants collectifs comme les cantines d’entreprise, les résidences pour personnes âgées, cantines scolaires. Ils peuvent également être appelés à travailler au sein des industries agroalimentaires ou pharmaceutiques, pour des laboratoires de recherche ou finalement se lancer à son propre compte.

Commencer une reconversion au métier de diététicienne

Réaliser une reconversion au profit d’un métier de diététicienne n’est pas tellement évident. C’est une opportunité qui demande de la volonté et beaucoup d’abnégations par rapport aux autres reconversions. Le projet devra être anticipé avec un temps non gérable.

Vouloir se former à tout prix pour assurer une reconversion professionnelle au métier de diététicienne, peut être une décision salutaire dans le cas où le candidat ne dispose d’aucune formation initiale ou des compétences relatives. Dans une certaine mesure, la formation peut aider pour un changement de travail en tant que diététicien. Mais il faudra toujours admettre qu’une réorientation  ne demande pas toujours une formation.

Il est fortement recommandé de prendre le temps de préparer la reconversion professionnelle en faisant le point sur sa situation et ses compétences actuelles. Il s’agit ainsi de faire appel à un expert en évolution professionnelle qui pourra démontrer les forces et faiblesses en connaissances et d’aptitudes de chacun. Les solutions apportées par l’expert démontreront des besoins réels et personnalisés en formation. Il faudra également tenir compte de l’organisme de formation qui répondra le plus précisément possible à ces besoins.

Dernières actualités

Recherche

Catégories

  • Actualités [574]
  • Management [58]
  • Langues étrangères [16]
  • Informatique [5]
  • Bureautique [4]
  • Création d'entreprise [3]
  • PAO [2]