La formation pour devenir un géomètre-topographe

Actualités

Le géomètre-topographe qualifie l’ouvrier maîtrisant les expertises avec les relevés métriques et topographiques d’un terrain. Généralement comme le métier est peu connu par le grand public, l’attirance pour la formation n’occasionne pas beaucoup d’engouement. Les présentations suivantes donnent une meilleure vision de ce métier.

8414997_geometre.jpg

Acceder à votre formation intégralement financée par le CPF

Grâce au CPF, vous pouvez bénéficier d’une allocation en euros pour la dépenser dans une formation professionnelle certifiante 100% GRATUITE !.

Inscription rapide

(Gratuit et sans engagement)


En soumettant ce formulaire, vous acceptez d’être recontacté pour votre formation 100% gratuite.

La présentation d’un géomètre-topographe

Conformément à ses compétences, le géomètre topographe effectue en priorité des études en amont pour tout projet de construction et d’aménagement urbain ou rural. C’est le spécialiste des relevés topographiques et des délimitations de terrain.

Sa principale responsabilité consiste à la réalisation et au contrôle des mesures topographiques. Un rapport confirmera les constats sur un support informatique ou écrit. Divers outils spécifiques de travail sont utilisés par le géomètre topographe, à savoir le théodolite, le télémètre laser, le GPS différentiel, le tachéomètre, le niveau optique de chantier. L’objectif est d’arriver à relever toutes les métriques d'un espace donné en tenant compte des distances, de l'altitude, des profondeurs, des poteaux, des murs.

La réalisation des plans et des cartes à plusieurs échelles sera effectuée après les études. Il faudra confirmer que le rôle du géomètre topographe tient un rôle important et non négligeable dans tout projet d’urbanisme ou d’aménagement.

Ce technicien peut également procéder aux actes suivants :

  • régler des litiges entre propriétaires,
  • estimer des biens immobiliers
  • ou encore, évaluer la valeur de terrains agricoles ou de propriétés.

Dans le métier, il existe différents niveaux de géomètre-topographe : 

  • le technicien
  • l’assistant ou l’opérateur géomètre
  • le géomètre expert
  • l’ingénieur topographe

Ces fonctions varient et se distinguent avec le niveau d’études effectué. Les responsabilités se valorisent selon les compétences. La profession de géomètre topographe peut se faire au sein des cabinets de géomètre, de bureaux d'études ou d'entreprises du BTP. Toutefois, ils peuvent également exercer leurs fonctions dans le secteur public, notamment dans certains EPIC (SNCF, EDF, ONF,...). En bref, le géomètre topographe peut être aussi bien un salarié fonctionnaire de l’Etat ou un salarié indépendant.

Les rôles spécifiques du géomètre-topographe 

Dans ses fonctions, le géomètre-topographe est appelé à effectuer les fonctions suivantes :

  • La réalisation et le contrôle des mesures topographiques d’un terrain,
  • L’établissement d’un plan avec les coordonnées topographiques d'un terrain,
  • La projection d’une carte exacte avec tous les détails administratifs du terrain, dont le relevé foncier, le bornage, la division foncière, le relevé d'architecture.,
  • Etudier, analyser et servir de médiateur en cas de conflits entre propriétaires sur la délimitation du terrain, ou d'un bâtiment ;
  • Participer aux projets d’aménagement urbain et rural, aux implantations industrielles ou aux estimations de biens.

Les qualités requises pour devenir géomètre-topographe

Spécifiquement et dans l’accomplissement de son travail, la Géomètre-Topographe endure un métier physique qui se pratique normalement en extérieur avec des conditions climatiques variées et sur des terrains escarpés et dangereux. Le géomètre doit avoir un atout relationnel, car il sera toujours amené à agir avec plusieurs interlocuteurs différents. 

Un sens aigu de l’observation figure primordialement parmi les autres qualités de ce technicien. Avec un œil expert en la matière, les plus petits détails ne passeront pas inaperçus. Autrement, les conséquences pourraient s'avérer délicates à régler sur le plan juridique en cas d'erreur de sa part. 

Les formations nécessaires pour exercer le métier de géomètre-topographe

L’acquisition des connaissances spécifiques et primordiales d’un géomètre-topographe est conditionnée par le suivi d’une formation qualifiante ainsi que la formation professionnelle. Plusieurs solutions peuvent être accessibles tant dans le cadre de la formation initiale que dans celui de la formation continue. Cette dernière permettra facilement de recourir à une reconversion professionnelle en tant que géomètre-topographe.

La formation initiale se fait pour des spécialités avec plusieurs niveaux après le bac :

Niveau BAC. Le Bac Pro Technicien géomètre-topographe se prépare en trois ans après la classe de troisième en adoptant les classes pro en lycée professionnel. Il est également possible de se préparer après un CAP ou après une 2de général et technologique.

Le niveau Bac permet d'accéder au métier de technicien géomètre.

Niveau BAC+2. L’acquisition du BTS métiers du géomètre-topographe et de la modélisation numérique se prépare en deux ans. Il est destiné pour tout titulaire d'un baccalauréat : bac S, bac pro (technicien géomètre-topographe, bac STI2D.

Niveau BAC+3. La Licence professionnelle en Géomatique et Environnement se prépare durant un an et est accessible après un diplôme de niveau bac + 2 (BTS, DUT, 2e année de licence...).

La Licence pro Métiers du BTP, en parcours Géomesures et Aménagement, se fait en un an et est accessible à tout titulaire d’un diplôme de niveau bac + 2 (BTS, DUT, 2e année de licence...).

Niveau BAC+5. Le Diplôme d’Ingénieur en Topographie est délivré par trois écoles en France, dont l’Esgt, l’Estp et l'Insa

Les conditions de la Formation Continue

Pour assurer une évolution dans la carrière ou pour adopter une réorientation professionnelle vers le métier de Géomètre-Topographe, il sera nécessaire de choisir la formation continue et préparer les diplômes ou titres suivants :

  • BTS métiers du géomètre-topographe et de la modélisation numérique
  • Titre de géomètre-géomaticien de l’ENSG-Géomatique

Les évolutions du géomètre-topographe  

Le Géomètre-Topographue peut travailler aussi bien dans un cabinet d’études ou au niveau d’une entreprise de travaux publique que dans le cadre de la fonction publique. Le géomètre-topographe peut évoluer vers un poste de géomètre expert, ce qui peut générer davantage de responsabilités.

Il peut également travailler comme Géomètre Principal au sein du secteur public, il peut devenir géomètre principal.

Dans le privé, il peut se mettre à son propre compte et ouvrir sa propre agence de conseil.

Dernières actualités

Recherche

Catégories

  • Actualités [574]
  • Management [58]
  • Langues étrangères [16]
  • Informatique [5]
  • Bureautique [4]
  • Création d'entreprise [3]
  • PAO [2]