Formation sans CPF : quelles sont les solutions de financement ?

Actualités

Le CPF permet à beaucoup de personnes de compléter leur formation ou de se réorienter gratuitement. Toutefois, toutes les formations n’entrent pas dans ce procédé. Le CPF n’est pas suffisant pour s’acquitter de la totalité des frais.

5832755_sans_cpf.jpg

Acceder à votre formation intégralement financée par le CPF

Grâce au CPF, vous pouvez bénéficier d’une allocation en euros pour la dépenser dans une formation professionnelle certifiante 100% GRATUITE !.

Inscription rapide

(Gratuit et sans engagement)


En soumettant ce formulaire, vous acceptez d’être recontacté pour votre formation 100% gratuite.

Mais, qu’est-ce que le CPF ?

L’acronyme CPF signifie « compte personnel de formation ». C’est un système de financement public de formation continue qui a pris la place du droit individuel à la formation (DIF) depuis l’année 2015. Grâce à ce CPF, les salariés, travailleurs indépendants, professions libérales et à des personnes en recherche d’emploi peuvent suivre désormais de formations gratuites. C’est la meilleure solution si on pense à une quelconque reconversion professionnelle, maîtriser de nouvelles compétences pour obtenir une promotion au travail.

Le CPF doit avoir été suffisamment crédité, tout en sachant qu’une année de travail effectuée à temps plein est une façon de bénéficier de 500 € sur ce compte. Le compte CPF est plafonné à 5 000 €.

Pourquoi une formation n’est pas validée au CPF ?

Si le CPF a pour objectif d’aider les personnes actives pour faciliter l’accès aux diverses formations, il se peut également qu’il ne suffise pas pour financer une formation. Plusieurs raisons ont provoqué cette insuffisance.

La première raison est le plafonnement du CPF. Et pourtant, le prix de certaines formations peut dépasser 5 000 €, surtout pour des formations à longs terme ou effectuer dans des établissements prestigieux. Par ailleurs, le CPF ne certifie pas que l’on peut accéder à toutes les formations proposées. Même si la liste des formations éligibles est très large, il n’est pas exhaustif.

L’autre raison peut dépendre aussi  de votre projet ou votre adresse. En effet, si la formation souhaitée n’a pas pour but professionnel, l’utilisation du CPF ne sera pas alors possible. Quant à la domiciliation, le fait de ne pas vivre en centres urbains peut être un frein. S’il n’y a aucun centre de formation près de chez vous, vous serez contraint de prendre une formation qui n’inclut pas le dispositif.

Comment se faire financer une formation non éligible au CPF ?

Faire financer sa formation par Pôle Emploi

D’autres systèmes sont disponibles pour financer une formation non éligible au CPF. En effet, Pôle Emploi peut soutenir des formations pour les demandeurs d’emploi, pour des salariés. Pour cela, il est nécessaire de se rendre directement sur la plateforme Mon compte formation, et solliciter une aide financière en expliquant pourquoi cette formation est essentielle pour une reconversion dans le but de trouver un nouveau travail.

Solliciter le conseil régional

Depuis l’année 2021, chaque région a le droit d’abonder le CPF de ses administrés. Le financement d’une formation non éligible au CPF résulte alors de votre conseil régional. En effet, chacun est libre de déterminer ses propres conditions pour l’affectation de ces aides.

Solliciter l’aide de son employeur

Se former peut être une valeur ajoutée pour une entreprise. L’amélioration de vos compétences est une façon pour augmenter votre motivation pour votre travail, plus doué à manager une situation complexe. De ce fait, votre demande pour solliciter un abondement auprès de votre employeur peut être validée.

Les autres dispositifs pour financer une formation sans CPF

Les opérateurs de compétences (OPCO) peuvent aussi abonder votre CPF. Le compte professionnel de prévention (C2P) aide les travailleurs pour réunir des points pour financer une formation. Le compte d’engagement citoyen (CEC) permet aussi d’obtenir des droits à la formation qui vont venir compléter votre compte CPF. Les travailleurs victimes d’accident du travail et les travailleurs handicapés pourront faire une demande auprès de la  Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) et à l’Association de gestion de fonds pour l’insertion professionnelle des handicapés (AGEFIPH). Finalement, avec une demande de projet de transition professionnelle, chaque salarié peut disposer d’un droit à un congé et garder son salaire durant sa formation.

Dernières actualités

Recherche

Catégories

  • Actualités [574]
  • Management [58]
  • Langues étrangères [16]
  • Informatique [5]
  • Bureautique [4]
  • Création d'entreprise [3]
  • PAO [2]