Financement CPF suivant chaque situation professionnelle

Actualités

En France, que ce soit pour une formation initiale diplômant ou pour une formation continue permettant d’améliorer son parcours professionnel, des systèmes de financement à la formation professionnelle sont désormais disponibles. Cela peut varier suivant chaque situation professionnelle : salarié(e), indépendant(e), chef d’entreprise ou chômeur.

2698362_financement.jpg

Acceder à votre formation intégralement financée par le CPF

Grâce au CPF, vous pouvez bénéficier d’une allocation en euros pour la dépenser dans une formation professionnelle certifiante 100% GRATUITE !.

Inscription rapide

(Gratuit et sans engagement)


En soumettant ce formulaire, vous acceptez d’être recontacté pour votre formation 100% gratuite.

Financement de la formation à titre individuel

Si vous pensez lancer un projet de formation, demander le financement via  votre Compte Personnel de Formation (CPF) peut être envisagé. A savoir que chaque personne active bénéficie d’un crédit CPF tout au long de sa vie professionnelle. A temps complet ou partiel, le CPF est crédité à 500 euros par an au minimum, et avec un plafonnement de 5.000 euros annuels.
Le CPF est également disponible pour les chômeurs, dans la limite des droits acquis. Grâce à cela, ces derniers pourront disposer d’un financement, suivre une formation, une validation des acquis par l’expérience (VAE) , voire même une préparation opérationnelle à l’emploi, idéale pour un projet de transition professionnelle.

Pour faire une demande de financement, il n’est pas essentiel de solliciter l’accord de son employeur, surtout si la formation sera effectuée durant vos temps libres. Si les aptitudes reçues par la formation ont une relation avec le travail que vous occupez, l’employeur pourra voir un intérêt pour vous permettre de le suivre durant vos heures de travail.

Un financement de la formation par l’entreprise

Depuis le début de l’année 2019, le Plan de Développement des Compétences (PDC)  a pris la place du plan de formation. C’est une action de formation provenant de l’employeur pour ses salariés. En misant sur l’amélioration de leurs compétences, un employeur mettra toutes les chances de son côté pour garder ses équipes, échapper au turn-over.

Toutes les sociétés françaises  contribuent au financement de la formation professionnelle en payant une taxe annuelle dont la valeur varie suivant le nombre de salariés employés.
Cette taxe est récupérée par un opérateur de compétence (ou OPCO). On peut en voir une dizaine et tous sont reliés à des secteurs d’activité spécifiques. Celui de la branche sport est l’AFDAS.

Suivant l’article 8.6.2 de la convention collective nationale du sport sur la Répartition des Fonds, les apports légaux correspondants à la formation professionnelle et à l’alternance dont doivent payer les employeurs sont restitués à France Compétences, et sont consacrées au financement :

  • de l’alternance,
  • du conseil en évolution professionnelle,
  • du plan de développement des compétences,
  • du compte personnel de formation,
  • de la formation des demandeurs d’emploi.

Les entreprises disposent ainsi d’un budget annuel attribué aux plans de formation de leurs salariés qu’elles vont gérer suivant leurs attentes et leur stratégie.  Si vous êtes employeur, vous devez très rapidement définir un plan de formation annuel dès le début de l’année. Ces solutions de financement sont proposées dans la limite des budgets possibles.

Que faire pour trouver le meilleur organisme de formation ?

A savoir en premier lieu qu’une formation est finançable si sa durée est de 7 heures minimum. Généralement donc, il faudra vérifier l’éligibilité de la formation au financement avant toute  démarche.

Pour viser à un financement public, vous devez scrupuleusement sélectionner l’organisme qui va offrir cette formation. Il doit être référencé au sein des OPCO, de Pôle Emploi, les buts des formations doivent être clairs et bien déterminés.

En bref, sa propriété et son sérieux doivent être manifestement reconnus :

  • Préférez un organisme de formation certifiée QUALIOPI . En effet, cette certification affirme que l’organisme de formation est en accord avec le Référentiel National Qualité.
  • Vérifiez son inscription au Répertoire National des Certifications Professionnelles

Il faut comprendre que seul l’organisme de financement de la formation est le seul décisionnaire sur la validation de votre demande.

Dernières actualités

Recherche

Catégories

  • Actualités [574]
  • Management [58]
  • Langues étrangères [16]
  • Informatique [5]
  • Bureautique [4]
  • Création d'entreprise [3]
  • PAO [2]