L’académie en ligne vous donne accès à un éventail de formations professionnelles certifiantes financables par le CPF.

Développez vos compétences de demain.

Le formulaire ci-contre vous guidera pour avancer sur votre projet de formation et vous permettra aussi de le mettre en place rapidement.

Acceder à votre formation intégralement financée par le CPF

Grâce au CPF, vous pouvez bénéficier d’une allocation en euros pour la dépenser dans une formation professionnelle certifiante 100% GRATUITE !.

Inscription rapide

(Gratuit et sans engagement)


En soumettant ce formulaire, vous acceptez d’être recontacté pour votre formation 100% gratuite.

L’Académie en ligne, service Français agrémenté Qualiopi vous propose un panel de formations professionnelles accessibles à tout public actif et généralement finançables via moncompteformation.gouv.

Les nombreuses formations proposées permettent d’apprendre ou se mettre à niveau dans le domaine de votre choix. Les divers apprentissages réalisés de façons ludiques et avec pédagogies conviennent à tous les niveaux de difficultés.

Ces formations permettent de vous adapter aux différentes évolutions dans tous les secteurs d’activités mais aussi vous conforter dans un secteur professionnel que vous aurez sélectionné. Notre mission est de vous aider à découvrir vos droits et vous accompagner jusqu’à l’obtention de vos certifications souhaitées, reconnues par l’état et surtout utiles à votre carrière.

4152628_fraude_cpf.jpg

Faites attention avec les arnaqueurs

Actualités

Conscients des véritables intérêts qui peuvent jouer en leur faveur, des organismes de formation mal intentionnés utilisent des méthodes de démarchage illégales pour inciter un salarié actif à payer une formation professionnelle dans le cadre du Compte professionnel de formation (CPF). Entre 10 et 12 millions d’euros auraient été détournés selon la Caisse des dépôts, qui a déposé 26 plaintes en justice.

Des études effectués pour confirmer ces mauvaises actions.

Arnaque au CPF : créez votre compte avant qu'un autre ne le fasse à vos  dépens ! - CPFormation

Les statistiques ont démontré qu’au moins 10 000 comptes sur 38 millions seraient concernés par ces arnaques. Informée de ces arnaques, la Caisse des Dépôts, qui gère le processus du CFP, a émis des conseils aux bénéficiaires pour éviter ces escroqueries. Tout actif du CPF, comme les salariés, les demandeurs d’emploi, les travailleurs indépendants et les fonctionnaires peuvent, de plein droit, disposer de leurs crédits.

Les formations éligibles peuvent accorder aux bénéficiaires les moyens de rehausser leur compétence ou de se reconvertir. On se dit souvent que « ca » n’arrive qu’autre, mais les mal intentionnés ont plus d’une manœuvre pour y arriver à délester rapidement un compte CPF de tout son contenu.

Comment se déroule l’escroquerie ?  

Attention - Arnaques CPF, soyez vigilent ! - Orient'Action Lyon, le  partenaire de vos évolutions professionnelles

Au bout du téléphone, un interlocuteur se revendiquant du « bureau du CPF » informe le titulaire du CPF qu’aucune activité n’a été réalisée au niveau d’un compte et qu’en conséquence, le compte risque d’être gelé définitivement si aucun mouvement n’est pas effectué immédiatement. L’escroc propose ainsi comme solution de suivre une formation pour éviter que les crédits disparaissent. Leurs manœuvres s’expliquent parfois comme le cas suivant : après beaucoup d’efforts de dissuasion entre les deux parties, il sera convenu que le client optera par exemple, pour une formation en Anglais.

L’escroc aide le bénéficiaire à se connecter à son compte CPF . À ce niveau, il ne demande pas encore les identifiants personnels. Après avoir vérifié auprès du titulaire les montants des droits mobilisables, l’escroc passe la main auprès d’un pseudo « service de validation ». Les usurpations des identifiants figurent également parmi les multiples techniques des escrocs. En réalité, l’appel est transféré à un organisme de formation à distance situé en France. Une opératrice invite à cliquer sur un lien permettant d’envoyer par mail et « finaliser l’inscription de la formation en Anglais» proposé.

Ce dernier ramène le client sur le vrai site du CPF (moncompteformation.gouv.fr) où l’organisme et sa formation sont bien référencés. Le coût s’affiche avec 2 490 € pour 4 heures de cours avec un vrai professeur (à distance) et un accès de 4 mois à une plateforme d’e-learning. Mais dans le cas où le client demande un délai de réflexion, l’agent commercial confirme qu’à défaut d’une inscription immédiate, une autre inscription ne sera plus possible par la suite.

Il s’agit d’une grande pression pour décrocher un engagement immédiat du titulaire. Dans la majorité des cas, des organismes de formation se cachent derrière ces arnaqueurs. Il est pourtant possible que ces organismes aient pu confier leur campagne de recrutement à des sous-traitants (centres d’appels) plus soucieux de gonfler leurs chiffres que de rester dans les clous. Pour les escrocs, l’objectif est d’encaisser les montants d’une fausse formation. À cet effet, ils peuvent même soustraire les données personnelles de l’actif pour l’inscrire à son insu.

Mis en place d’un contrôle de sécurité

Compte personnel de formation : gare aux arnaques | Dossier Familial

La Caisse des Dépôts qui gère le CFP rappelle que ni le ministère du Travail ni Pôle emploi ne contactera jamais personne par téléphone au sujet de son CPF. Heureusement, pour les victimes, la Caisse des Dépôts informe que « Tous les droits qui ont été utilisés frauduleusement ont été déjà sont recrédités ». Toutes les personnes qui auraient été ciblées, ou ont été démarchées, sont invités à signaler leur cas sur le site ou sur l’application obile Mon compte formation ou au 0970 823 551 (du lundi au vendredi de 9 h à 17 h, appel non surtaxé).

En cas de doute, elles peuvent aussi consulter les pages spécialement réalisées par Cybermalveillance.gouv.fr pour déjouer les arnaques. La Caisse de Dépôt prévoit que ces arnaques devraient se multiplier très rapidement. Il y a une date limite pour les salariés qui n’auront pas encore crédité leurs anciens Droits individuels à la formation (DIF) sur leur compte CPF (et qui peuvent ainsi récupérer 1 300 € en moyenne). Passé cette date, ces droits seront définitivement perdus. Les escrocs ont bien étudié cette date d’échéance pour parvenir à leurs fins.