Demander une assistance gratuite pour la mobilisation de ses droits

Actualités

Les services accordés par le Conseil en Évolution Professionnelle  (CEP) sont encore mal connus par les intéressés. L’assistance est gratuite et s’adresse à tous les salariés actifs du CPF. Avec la mise à jour du site et de l’application, Mon compte Formation, les aptitudes des Conseillers bénéficient d’une meilleure visibilité dès la page d’accueil de la plateforme, avant même la connexion.

6873065_cep.png

Acceder à votre formation intégralement financée par le CPF

Grâce au CPF, vous pouvez bénéficier d’une allocation en euros pour la dépenser dans une formation professionnelle certifiante 100% GRATUITE !.

Inscription rapide

(Gratuit et sans engagement)


En soumettant ce formulaire, vous acceptez d’être recontacté pour votre formation 100% gratuite.

Un conseiller disponible pour chaque type de salarié

Le conseil en évolution professionnelle (CEP) | uniformation

Ce service public est gratuit et accessible à tous les actifs dont :

- Les salariés du secteur privé ;

- Les salariés indépendants,

- Les jeunes se lançant sur le marché du travail

- Les professions libérales .

Il faudrait noter que le suivi d’un conseiller en évolution professionnelle n’est pas réservé aux demandeurs d’emploi. L’objectif du CEP est de porter assistance aux Français dans l’élaboration de leur projet professionnel et de les aider à sa réalisation. Le projet peut bien se porter sur une reconversion, une création d’entreprise ou encore une évolution professionnelle. Des entretiens individuels, des ateliers ainsi que plusieurs outils et services sont utilisés par le CEP dans sa mission et la mise en œuvre des projets des actifs.

L’agrément du CEP est délivré par quatre opérateurs nationaux qui représentent chaque catégorie de travailleurs. On peut en distinguer :

• Pôle emploi qui gère les demandeurs d’emploi ;

• l’APEC travaillant avec les cadres;

• les missions locales s’occupant des jeunes de moins de 26 ans ;

• CAP Emploi qui se charge des travailleurs handicapés.

En parallèle, France Compétences travaille également avec des opérateurs régionaux désignés pour mettre en œuvre les assistances auprès des salariés et les indépendants du Secteur privé. Dans tous les cas, les conseillers présentent les mêmes rôles en assurant un accompagnement personnalisé et adapté à chaque actif assisté. Le conseiller en évolution professionnelle se chargera d’informer les actifs sur leurs droits.

Une formation pour chaque besoin

Quelles formations pour être CEP (Conseil en Évolution Professionnelle) ?

Le problème de financement de la formation et les recherches d’emploi figurent parmi les responsabilités des conseillers. Dans son objectif, le CEP s’adresse à tous les bénéficiaires et est fonctionnel sur deux niveaux de services. Dans un premier temps, il s’agit d’une analyse partagée de la situation. Les efforts sont axés vers l’analyse du projet du bénéficiaire et de son écoute. Au cours d’un ou plusieurs entretiens, le conseiller en évolution professionnelle et l’usager cerneront les attentes de ce dernier et analyseront ensemble le diagnostic des compétences, aptitudes et perspectives d’évolution.

La seconde étape commencera ensuite avec les études pour la concrétisation du projet. À ce niveau, le conseiller apportera les éclaircissements nécessaires pour sa réalisation. Pour le conseiller, chaque type est unique. L’assistance se fait conformément au format, au rythme et à la durée de l’objectif du salarié. Deux options de suivi sont possibles pour le conseiller : soit une assistance en présentiel, soit une assistance en ligne. La durée de chaque aide apportée est variable suivant les besoins de chaque actif.

Les types d’aide proposés par le conseiller

CPF : n'oubliez pas de transférer vos heures de formation !

Pour positiver au maximum les aides apportées par le CEP à tous les bénéficiaires, une large gamme de services est proposée sous différentes formes. Entre autres, il peut s’agir d’un atelier collectif, d’un bilan de compétence ou d’un VAE, etc. Pour les actifs souhaitant une réorientation, le CEP peut proposer des immersions en entreprise avant toute inscription à une formation. À ce stade, le CEP servira d’intermédiaire entre le bénéficiaire et les organismes d’accompagnement. Des conseils sur la mobilisation des droits à la formation seront ainsi donnés.

Le choix du meilleur organisme de formation, le parcours parfait, la connaissance des informations données à travers la plateforme mon compte formation, notamment pour les personnes en difficulté face au numérique seront détaillés pour tout actif assisté par le CEP. Au niveau du plan de relance, des financements seront exceptionnellement accordés pour favoriser la reconversion de l’actif vers des métiers porteurs. Ainsi, une orientation de l’actif vers le dispositif Transco permettra à l’actif de définir les métiers cibles et de monter en conséquence un dossier relatif.

Choisir le meilleur opérateur suivant chaque situation

Nouveaux opérateurs CEP : l'orientation professionnelle se transforme

Que le salarié soit un actif occupé, un salarié du secteur privé ou un actif indépendant, il bénéficiera des droits accordés par le CEP. Le CEP de cette catégorie d’actifs est reconnu par plusieurs opérateurs régionaux sélectionnés par France compétences. Dans l’ensemble, 18 opérateurs, dont un par région, sont opérationnels en France. Le CEP assure ses activités sur plus de 600 sites de proximité dédiés aux actifs occupés. Suivant chaque cas, les salariés actifs peuvent souhaiter le développement de leurs compétences professionnelles ou évoluer au sein de leur entreprise ou encore se reconvertir.

Dans ces cas, ils peuvent bénéficier de l’assistance gratuite d’un conseiller en évolution professionnelle. Les salariés ne sont pas tenus d’informer leur employeur des approches effectuées auprès du CEP. En fait, le dispositif s’avère être un service confidentiel, indépendant de la relation hiérarchique avec tout employeur. Les bénéficiaires peuvent faire le point sur leur situation professionnelle auprès du CEP et informer leur conseiller des problèmes qu’ils peuvent avoir.

La durée de l’assistance variable suivant chaque profil

Formation continue et parcours professionnels selon l'Insee - RHEXIS

Normalement l’assistance se fait généralement sur un an et demi. Deux mois sont nécessaires pour faire le bilan de la situation professionnelle du salarié. Ensuite, une étude plus approfondie demande environ six mois. L’objectif de l’aide est d’atteindre un projet à soumettre professionnellement par le salarié. Avec ces acquis, l’actif peut ensuite se fixer sur une formation à suivre. Le conseiller restera toujours présent lors de la formation et ceci surtout, si l’usager a des questions ou une aide pour un financement de sa formation.

En bref, il s’agit de comprendre que le conseiller en évolution professionnelle aide chaque actif pour trouver des solutions aux différents problèmes qui peuvent apparaître à son niveau. L’assistance du CEP continue toujours même au terme de la formation de l’actif. Le CEP est également présent au moment de la recherche d’un nouvel emploi. En bref, avec la période d’accompagnement, de formation et de recherche d’emploi, la seconde étape gérée par le CEP dure en moyenne 18 mois. Les chiffres démontrent en 2020 que 100.000 salariés actifs ont bénéficié du conseil en évolution professionnelle.

Cas particulier pour un demandeur d’emploi

Comment booster la carrière des salariés avec une formation ? - Cassius  Avocats

Tout demandeur d’emploi souhaitant l’assistance du CEP est orienté vers Pôle Emploi. Il faut admettre que par rapport aux autres opérateurs, Pôle emploi a la spécificité de proposer un conseil différencié. Les analyses à ce niveau sont faites suivant le degré d’autonomie du demandeur d’emploi.

• Il peut s’agir d’une modalité guidée destinée aux actifs disposant d’assez d’autonomie, adaptée au marché du travail, mais requérant un appui régulier pour avancer dans leur projet professionnel ;

• La modalité renforcée se présente pour les demandeurs d’emploi très éloignés du marché du travail et nécessitant des contacts très fréquents avec leur conseiller. Les dispositifs occasionnant des impacts au niveau de l’insertion professionnelle, comme la santé et la mobilité géographique, seront étudiés lors de l’accompagnement du bénéficiaire.

• Une modalité globale s’applique quand il s’agit d’un accompagnement socioprofessionnel conjoint du conseiller et du travailleur social.

• L’accompagnement intensif jeune fonctionne quand il s’agit d’accompagner des jeunes en en termes d’emploi ou de formation. Dans ce cas, le conseiller travaille en complément avec la mission locale. Il est donné un libre arbitre au jeune pour son choix en fonction de ses besoins.

Il faudrait noter que Pôle emploi permet une action intensive. Par ailleurs, Pôle Emploi peut proposer des entretiens avec une psychologue du travail. Dans ses analyses, une psychologue de travail arrive à cerner exactement les atouts personnels et professionnels de chaque actif. Les conseils apportés répondent aux problèmes sur l’estime de soi, la confiance en soi et non des moindres, prendre en compte les variables psychologiques au travail.

Dernières actualités

Recherche

Catégories

  • Actualités [574]
  • Management [58]
  • Langues étrangères [16]
  • Informatique [5]
  • Bureautique [4]
  • Création d'entreprise [3]
  • PAO [2]