Comment ça se passe pour ceux ayant une situation professionnelle précaire ?

Actualités

Si le bilan du CPF avec l’évolution du circuit de financement apparaît très encourageant, une analyse de la Caisse des Dépôts confirme le contraire. Les études effectuées confirment que les intérimaires et les employés en CDD sont moins susceptibles de mobiliser leurs droits de formation que ceux travaillant en CDI. Pourtant l’objectif du Compte personnel de Formation est, en réalité, de développer la capacité des salariés actifs dont la situation professionnelle est la plus fragile. On peut en nommer comme exemple, le CPF en intérim, en CDD ou au SMIC. Une profonde analyse s’impose.

1886202_cpf_smic.jpg

Acceder à votre formation intégralement financée par le CPF

Grâce au CPF, vous pouvez bénéficier d’une allocation en euros pour la dépenser dans une formation professionnelle certifiante 100% GRATUITE !.

Inscription rapide

(Gratuit et sans engagement)


En soumettant ce formulaire, vous acceptez d’être recontacté pour votre formation 100% gratuite.

Un succès sur l’achat direct du CPF

CPF (Compte personnel de formation) : le guide simple & clair

Conformément au le bilan 2020 du CPF, le parcours d’achat avec une évolution du circuit de financement, s’est soldé sur un impact positif par rapport au nombre d’entrées en formation. À titre de rappel, on a enregistré 984 000 formations CPF en 2020, contre 517 000 en 2019. La Caisse des Dépôts a confirmé cette hausse.

Le recours à la formation professionnelle financée par le CPF est passé de 1,36 % en 2019 à 2,08 % en 2020. Cette progression est d’autant plus marquée chez les femmes et les employés. En revanche, la comparaison dénote une faiblesse avec la participation des cadres et professions intellectuelles supérieures. Cependant, il faudrait noter que ces deux dernières catégories socioprofessionnelles demeurent celles qui ont le plus tendance à mobiliser leurs crédits CPF. La seule ombre au tableau enregistrée par la Caisse des Dépôts concerne les salariés en CDD ou en intérim. Ces derniers qui recourent 3 à 4 fois moins au CPF que ceux en CDI. Un tel écart devrait être expliqué.

CPF en intérim, CDD ou au SMIC : un droit de formation minime

État des lieux des droits à la formation pendant la crise du covid-19 | Emy  Digital

L’explication est confirmée dans le montant des droits CPF dont disposent les actifs en contrat précaire. En effet, les bénéficiaires du CPF reçoivent annuellement 500 € de droit de formation avec un plafond fixé à 5 000 euros. En comparaison, les comptes des moins qualifiés sont alimentés annuellement de 800 euros plafonnés à 8 000 €uros.

Pour les personnes ne travaillant pas au moins à 50 % de la durée légale annuelle, ce montant annuel est proratisé. De ce fait, les salariés en CDI qui bénéficient d’une ancienneté plus longue dans leur emploi) et à temps plein reçoivent la totalité de leurs droits. Par ailleurs, les travailleurs jeunes et ne disposant d’aucune ancienneté ou en contrat précaire ont par conséquent un solde de crédits CPF moins important.

Le calcul est par conséquent en moyenne de :

- 530 € pour les salariés en CDD ;

- 670 € pour les intérimaires ;

- 1 490 € pour les personnes en CDI.

Ce facteur semble d’autant plus important que le solde de crédits CPF en début d’année est un élément décisif dans la prise de décision d’entrer en formation. Les chiffres montrent que si les crédits sont fixés à moins de 250 €, seul 0,2 % des salariés mobiliseront leurs droits. Le taux de rémunération a également un impact sur la probabilité de mobilisation du CPF. En 2020, les actifs touchant plus de 70 000 €/an étaient 3,90 % à avoir recours au CPF. Ceux disposant d’une rémunération annuelle inférieure à 15 000 € étaient moins de 2 % à le faire. Il faudra confirmer qu’il s’agissait de 9 millions de salariés. Une probabilité plus faible sera donc confirmée avec les personnes rémunérées au SMIC utilisant leur CPF.

La stabilité du coût des formations

Abondement : les entreprises vont-elles se réapproprier le CPF ?

Avec l’évolution du circuit de financement du CPF visible sur la plateforme Mon Compte Formation, une meilleure transparence sur l’application des prix se confirme. Ce fait confirme ainsi l’alignement des coûts des formations par rapport au solde moyen des droits CPF. En 2019, une formation coûtait en moyenne 2 360 €, alors que le solde CPF moyen était évalué à 1 230 €. 2020 a vu apparaître un coût moyen de 1 390 € pour un solde de 1 580 €.

Cette diminution a été causée par à une diminution de la durée moyenne des formations. Si une formation durait 91 heures en 2019, elle n’était que de 51 heures en 2020. Le coût fixé pour l’heure reste relativement stable. En 2020, on a enregistré 27 €, soit une hausse de 1 € par rapport à 2019.

La rémunération a également des impacts sur l’écart de la durée de formation.

Fonctionnement du CPF avec les contrats de professionnalisation

Il a été constaté que les personnes rémunérées au SMIC s’orientent normalement vers des formations plus courtes de 47 heures par rapport aux salariés mieux rémunérés, qui bénéficient de 51 heures de formation. Parmi les formations éligibles les plus demandées, la formation pour le permis B caracole largement en tête pour tous les niveaux de rémunération des bénéficiaires. Pour les CDD, intérim et au SMIC, le choix se penche plutôt vers la formation aux créateurs et repreneurs d’entreprise, tout comme le TOEIC qui s’aligne en troisième position.