6900065_changer_de_metier.jpg

Changer de travail, la démarche et les étapes du CPF de transition !

Actualités

Chaque début d’année, beaucoup de personnes désirent changer de métier. Le CPF de transition fait partie de ces systèmes permettant de réaliser ce rêve.

 La reconversion professionnelle prend sa place 

Fonctionnement du CPF de transition pro pour les CDD, CDI et intérimaires

Les personnes actives, qu’ils soient salariés ou indépendants, envisagent, à un moment ou à un autre, de changer de travail. Chacun son choix ! En effet, certains vont essayer d’améliorer leur compétence, pour obtenir un meilleur poste. D’autres préfèreront changer totalement d’activité et un expert du Web par exemple pensera à s’adapter dans le monde de la communication.

Dans tous les cas, il est essentiel de suivre une formation et maîtriser les compétences indispensables pour obtenir un nouveau travail, le tout sans gâcher les connaissances professionnelles déjà obtenues. Ce projet de reconversion professionnelle captive beaucoup de salariés. Ces derniers comprennent très bien qu’actuellement, il faut améliorer ses compétences pour assurer son parcours professionnel. Les pouvoirs publics ont lancé un procédé pour ces changements : le CPF de Transition.

Utiliser le CPF de transition pour un meilleur avenir.

A quoi sert le CPF de transition professionnelle ? - MaFormation

Chaque personne active est titulaire d’un  Compte Personnel de Formation (CPF), alimenté en euros, chaque année, suivant le nombre d’années de travail effectué. Le CPF peut être utilisé pour aider chacun à se former durant toute sa carrière professionnelle. De son côté, le CPF de transition est la clé pour envisager une telle reconversion.

Pour suivre une formation par le CPF de transition, le salarié devra donc :

  • Choisir entre une formation certifiant ou diplômante, avec un titre inscrit au RNCP,
  • Exposer un projet intéressant (le but principal du CPF de transition est d’aider chaque salarié à acquérir un nouveau travail )
  • Garantir que le projet est viable. 

Le parcours d’une demande de CPF de transition

CPF transition professionnelle : la reconversion de A à Z !

Pour suivre une formation de transition, le salarié déposera en tout premier lieu une demande à la commission paritaire interprofessionnelle régionale (CPIR) le plus proche de son domicile. Le dossier devra exposer le projet de reconversion, mais aussi insérer deux autres dossiers essentiels pour confirmer la demande. D’un autre côté, l’estimation de la formation attendue sera détaillée, permettant ainsi  de trancher sur la pertinence de cette dernière. Au niveau du financement, si la demande est validée, le salarié devra vraisemblablement remplir cette prise en charge du Cpf de transition si son solde ne le lui permet pas de suivre cette formation.

Le salarié devra aussi joindre à sa demande le positionnement antérieur. Il est effectué par le centre de formation élue et est 100 % gratuit. C’est souvent une évaluation de ses compétences professionnelles dans le seul objectif d’adapter la formation sélectionnée. La durée de formation pour un salarié, qui a déjà quelques connaissances sur la formation qu’il va suivre, sera automatiquement réduite. Présenté sous différentes formes (oral, test écrit, QCM, entretien, …), le positionnement préalable est souvent un dispositif court, de quelques dizaines de minutes à une heure environ.

Dernières actualités

Recherche

Catégories

  • Actualités [191]
  • Management [61]
  • Langues étrangères [16]
  • Informatique [5]
  • Bureautique [4]
  • Création d'entreprise [3]
  • PAO [2]