Bilan de compétences dans la fonction publique d'État ou FPE

Actualités

Comme tous les salariés, les agents de la fonction publique d’État peuvent également réaliser un bilan de compétences.

918847_fpe.jpg

Acceder à votre formation intégralement financée par le CPF

Grâce au CPF, vous pouvez bénéficier d’une allocation en euros pour la dépenser dans une formation professionnelle certifiante 100% GRATUITE !.

Inscription rapide

(Gratuit et sans engagement)


En soumettant ce formulaire, vous acceptez d’être recontacté pour votre formation 100% gratuite.

Pour l’agent, le principe consiste à élaborer et à mettre en œuvre un projet d'évolution professionnelle ou de formation avec l’assistance d’un prestataire. Le coût du bilan de compétences peut être pris en charge financièrement par l'administration. Il permet de bénéficier d’un congé rémunéré de 24 heures maximum fractionnable.

Le principe du bilan des compétences

Le bilan de compétences est l’outil qui permet de confirmer les fonctionnalités de l’agent pour l’aider à élaborer et mettre en œuvre un projet d'évolution professionnelle.

C’est aussi un moyen permettant à l’agent de définir un projet de formation. Par ailleurs, c’est le meilleur outil pour analyser les compétences professionnelles et personnelles sans oublier les aptitudes et motivations.

Le fonctionnement d’un bilan de compétences

Tout bilan de compétence se réalise à la demande de l’employé ou à la demande de son employeur. Il est réalisé avec un prestataire extérieur ou interne à votre administration. Son financement peut également être pris en charge par un prestataire.

 Pour information, il est possible d’utiliser le CPF pour compléter la préparation ou la réalisation de tout bilan.

Trois étapes pour faire un bilan de compétences

La phase préliminaire sera déterminée par les actions suivantes :

  • L’analyse de la demande et le besoin du bénéficiaire
  • Déterminer le format le plus adapté à la situation et au besoin
  • Définir conjointement la procédure de déroulement du bilan

Après ces conditions, il faudra passer à la phase d’investigation qui comprendrait :

  • L’élaboration du projet professionnel tel que la création d'entreprise 
  • La vérification de la soumission pour sa pertinence et l’élaboration d’autres alternatives.

La phase de conclusion permettra d’effectuer les actions suivantes par les soins du demandeur :

  • L’appropriation des résultats détaillés de la phase d'investigation
  • Le recensement des conditions et outils favorisant la réalisation du ou des projets professionnels
  • Prévoir les principales étapes du ou des projets professionnels, dont la possibilité de bénéficier d'un entretien de suivi avec le prestataire de bilan de compétences.

Cette phase se termine par la présentation au bénéficiaire d’un document de synthèse, établi par l'organisme prestataire. Le bénéficiaire du bilan est seul destinataire des résultats détaillés et du document de synthèse. Ils ne peuvent être communiqués à un tiers qu'avec son accord.

Obligations de l'agent

Une attestation de présence délivrée par l'organisme prestataire devra être donnée à la fin de votre congé.

Dans le cas où l’agent ne peut pas bénéficier d’un congé, il se trouverait dans l’obligation de présenter une attestation de présence à la fin de votre bilan s'il a été pris en charge financièrement par tout autre bailleur.

A défaut d’un motif reconnu valable, en cas d’absence dans l’accomplissement de l’ensemble du bilan, le salarié ne bénéficierait pas de son congé. Les conséquences en seront lourdes car l’agent aura à rembourser la totalité du montant de la prestation avec une prise en charge financière du bilan.